Présentation Actualités Liste membres Filières soins Accords collaboration Documents BRIO Contact Liens
 
 

Filière Psychiatrie communautaire d’ARCOS

Aujourd’hui, l’hôpital, l’EMS, le CMS, le médecin installé, ne peuvent travailler l’un sans l’autre. Ce qui est vrai pour les soins aux personnes âgées l’est également dans le domaine de la psychiatrie. Et pour que la personne soit prise en charge par la bonne structure au bon moment, des mécanismes de coopération doivent être développés, et ceci dans une perspective de maintien dans la communauté des personnes ayant un handicap psychique durable.

La construction de la filière « Psychiatrie communautaire » d’ARCOS se déploie autour de deux axes principaux :

1. Elaboration d’un modèle de coopération en psychiatrie favorisant le maintien dans la communauté des personnes adultes atteintes d’un handicap psychique.

Afin de permettre aux professionnels de se familiariser avec la dynamique propre aux diverses cultures et équipes des institutions, des stages ont été organisés (30 stages entre 2001 et 2002) entre les différents services du DUPA, les CMS du réseau et le GRAAP. Car quelles que soient les règles de coopération que l’on peut mettre en place, elles ne peuvent fonctionner que si les personnes se connaissent, peuvent partager leur vision des choses et construire ensemble des projets.

Par ailleurs, l’étude des modalités actuelles de coopération entre partenaires a rapidement débouché sur la nécessité de mener une recherche approfondie sur ce thème. Cette recherche a été initiée dès 2002 et menée par le DUPA, avec la collaboration de deux socio-linguiste de l’UNIL et de représentants des structures concernées (CMS en particulier). Elle a débouché sur la publication du rapport "Troubles psychiatriques, maintien à domicile et coopération : le point de vue des acteurs d'un réseau de soins" (ARCOS, Publication n°6, mai 2003).

Les propositions et recommandations issues de ce rapport ont débouché sur le lancement en 2003 d'un nouveau projet, "Orientation et liaison en psychiatrie", qui a pour objectifs de développer un concept d'orientation et de liaison adaptés à l'hôpital psychiatrique. Il s'agit de proposer un mode de collaboration et d'améliorer la communication entre l'hôpital psychiatrique, les CMS et les médecins installés, en particulier lorsque les patients quittent l'hôpital pour retourner à domicile.

Actuellement, les travaux portent sur la préparation d'une convention réglant ces situations et les modalités d'intervention des différents partenaires : DUPA, CMS de la région lausannoise et médecins installés.

En parallèle, le Département de psychiatrie des Hospices-CHUV (DP-CHUV) mène actuellement, sur mandat du réseau ARCOS, la mise en oeuvre de ce nouveau dispositif à l'hôpital psychiatrique.

Les principaux objectifs poursuivis sont :

  • Renforcer une culture institutionnelle de la liaison avec le réseau à l’hôpital psychiatrique
  • Développer et professionnaliser une pratique spécifique d’intervenant de liaison à l’hôpital psychiatrique
  • Généraliser un modèle à partir d’une expérience pilote

Le projet, mené sous la forme d'une recherche-action, se déroule jusqu'à mi-2008.

Consultez la présentation de ce dispositif (PDF, 152 Ko )


2. Un concept d’Accueil Temporaire en EMS Psychiatrique (ATP) a été élaboré : il repose sur le constat du manque actuel de structures offrant une solution de substitution à l’hébergement et proposant, dans le cadre d'une prise en charge ambulatoire, des prestation d'encadrement, d'accompagnement et des activités à visée réhabilitatives.

La mise en oeuvre d’une expérience-pilote d’Accueil temporaire en EMS psychiatrique s'est déroulé sur une période de 14 mois, du 1er mai 2003 au 30 juin 2004, au Foyer de la Borde à Lausanne. Les partenaires ont été informés de l'existence et des objectifs de cette nouvelle prestation par la diffusion d'un dépliant explicatif.

L'Unité de recherche évaluative du DUPA a été mandatée par ARCOS pour suivre le déroulement de l'expérience-pilote ATP. Ceci afin d'en étudier à la fois l'impact des prestations dispensées sur la situation clinique et sociale des bénéficiaires, mais aussi la satisfaction de ceux-ci, de leur entourage et des professionnels impliqués à l'égard de l'ATP, ainsi que ses répercussions sur le réseau de soins en général. Les résultats de cette évaluation font l'objet d'un rapport rédigé par M. Didier Camus et le Dr Charles Bonsack : "Accueil temporaire psychiatrique (ATP) : évaluation d'une expérience pilote". (DUPA, novembre 2004, Publication ARCOS n°7).

__________________________

L’ensemble des activités menant à la constitution d’une filière de psychiatrie communautaire ont été présentées lors d'un Forum, le 21 novembre 2002, (voir le Compte rendu du Forum, PDF, 63 Ko), auquel étaient invités près de 100 professionnels des institutions membres du réseau Arcos concernés par ces thématiques.



Retour au haut de la page
Dernière modification le 20.12.2006